MoA

Déchiffrer le mécanisme d’action déclenché par vos solutions prophylactiques

Déchiffrer le mécanisme d’action des vaccins et des adjuvants.

Identifier les signatures moléculaires de l’immunité protectrice et de la réactogénicité déclenchées par votre vaccin

Évaluation de l’immunogénicité des vaccins prophylactiques/thérapeutiques

Interaction microbiome/vaccin

Mécanisme d’action – Solutions Prophylactiques

Déchiffrer le mécanisme d’action déclenché par vos solutions prophylactiques

Déchiffrer le mécanisme d’action déclenché par vos solutions prophylactiques
Dans le contexte du développement de vaccins, la caractérisation du mécanisme d’action de votre candidat vaccin est un atout essentiel pour une qualification rapide par les agences réglementaires. La réponse immunitaire induite par un vaccin est complexe et nécessite des outils précis pour comprendre quel type de cellules immunitaires sont déclenchées et comment les cellules se différencient phénotypiquement et fonctionnellement.

Lorsque nous testons de nouvelles formulations vaccinales (à base de protéines, d’ARNm…), nous avons la capacité de les positionner parmi des formulations commerciales déjà existantes et bien caractérisées (dont le succès et la sécurité ont été prouvés).

1

Déchiffrer le mécanisme d’action des vaccins et des adjuvants

Pour déchiffrer le mécanisme d’action de votre vaccin candidat, nous avons la capacité d’étudier la réponse de l’hôte au niveau local (au site d’injection/administration) et au niveau systémique en nous appuyant sur des technologies omiques et non omiques. Nous pouvons vous aider à réaliser les interprétations biologiques et vous conseiller sur les meilleures technologies à utiliser pour répondre à vos questions biologiques ou caractériser votre produit en fonction de vos besoins spécifiques et de votre budget.

Pour la réponse locale, nous choisirons parmi les technologies suivantes :

  • technologie d’imagerie MS pour détecter des métabolites/protéines spécifiques et suivre l’activité des cellules immunitaires innées en fonction du vaccin étudié,
  • cytométrie en flux pour identifier longitudinalement les différents types de cellules immunitaires recrutées au site d’injection/administration,
  • stratégies d’imagerie animale pour suivre les antigènes du vaccin dans les tissus.

Pour la réponse systémique, nous concevons des projets sur mesure en nous appuyant sur certaines des technologies suivantes :

  • métabolomique, protéomique et transcriptomique,
  • cytométrie en flux,
  • ELISA, ELISPOT, test de neutralisation,
  • solution unicellulaire basée sur la microfluidique (technologie DROPCELL) pour étudier la fonction immunitaire unicellulaire longitudinale (par exemple, surveillance de la production de TNF-α par des monocytes encapsulés),
  • glycosylation des anticorps (fin 2022) pour mieux caractériser la fonctionnalité des anticorps,
  • analyse à mi-parcours de l’avidité des anticorps spécifiques (interférométrie par biocouche – BLI).

2

Identifier les signatures moléculaires de l’immunité protectrice déclenchée par votre vaccin

Nous générons des données omiques de haute qualité pour soutenir le développement de votre vaccin. Nous avons mis en place plusieurs pipelines d’analyse (mono ou multi-omique) pour découvrir des signatures d’immunogénicité et de réactogénicité chez différentes espèces. Ces signatures peuvent vous aider à rationaliser votre développement de vaccin ou à améliorer vos formulations de vaccin avant l’essai de phase I. En outre, nous avons une expertise dans la réduction des signatures et leur mise en œuvre dans des outils de diagnostic compagnon appropriés.

Pour relever ce défi, nous :

  • concevons des schémas expérimentaux intelligents pour caractériser les résultats des vaccins (inflammation locale et systémique ainsi que des mesures d’immunogénicité),
  • réalisons l’intégration des données (omiques/cliniques),
  • utilisons des approches d’analyse multiomique éprouvées,
  • réalisons la réduction de la signature requise pour les nouveaux tests de diagnostic.

3

Évaluation de l’immunogénicité des vaccins prophylactiques/thérapeutiques

Nous caractérisons à la fois la réponse immunitaire précoce induite par le vaccin et la réponse mémoire spécifique de l’antigène dans divers tissus en utilisant les solutions suivantes :

  • ELISA ; ELISPOT ; tests de neutralisation ; cytométrie de flux multidimensionnelle ; détection des cytokines,
  • technologie DROPCELL pour étudier la fonction immunitaire longitudinale unicellulaire,
  • technologies OMIC,
  • fournir un soutien en matière de bioinformatique, de biostatistique et d’interprétation des données biologiques.

2

Identifier les signatures moléculaires de l’immunité protectrice déclenchée par votre vaccin

Nous générons des données omiques de haute qualité pour soutenir le développement de votre vaccin. Nous avons mis en place plusieurs pipelines d’analyse (mono ou multi-omique) pour découvrir des signatures d’immunogénicité et de réactogénicité chez différentes espèces. Ces signatures peuvent vous aider à rationaliser votre développement de vaccin ou à améliorer vos formulations de vaccin avant l’essai de phase I. En outre, nous avons une expertise dans la réduction des signatures et leur mise en œuvre dans des outils de diagnostic compagnon appropriés.

Pour relever ce défi, nous :

  • concevons des schémas expérimentaux intelligents pour caractériser les résultats des vaccins (inflammation locale et systémique ainsi que des mesures d’immunogénicité),
  • réalisons l’intégration des données (omiques/cliniques),
  • utilisons des approches d’analyse multiomique éprouvées,
  • réalisons la réduction de la signature requise pour les nouveaux tests de diagnostic.

4

Interaction microbiome/vaccin

Les preuves croissantes de l’interaction entre le microbiote et le système immunitaire ouvrent de nouvelles perspectives sur le rôle de la modulation du microbiote pour potentialiser l’efficacité des vaccins en fonction des besoins de la population. Pour optimiser les résultats de votre vaccin, nous évaluons, avec nos partenaires stratégiques, l’impact du microbiote sur l’immunogénicité et l’efficacité du vaccin :

  • profitant de notre modèle gnotobiotique interne composé de 15 souches bien définies. Ce modèle préclinique peut être utilisé pour étudier comment les prébiotiques et les probiotiques peuvent moduler les réponses immunitaires avant un traitement vaccinal. En outre, nous maîtrisons les outils intégrés pour réaliser des études mécanistiques dans ce modèle.
  • utiliser (ou co-développer) des modèles in vitro pour étudier le rôle de bactéries spécifiques sur l’initiation de la réponse immunitaire induite par le vaccin et sa polarisation ultérieure.

This site is registered on wpml.org as a development site.